Un bref historique

 

Selon Statistiques Canada, un enfant sur six vit dans la pauvreté au Canada et la région de la capitale nationale n’est pas épargnée par ce fléau.

C’est dans ce contexte et à partir de telles données que la coopérative d’AMI JEUNESSE a vu le jour en 1998. Monsieur Jérôme Tremblay a fondé la coopérative Ami Jeunesse grâce à l’appui de plusieurs organismes comme la Caisse populaire Champlain et le Conseil de la coopération de l’Ontario, pour n’en nommer que quelques-uns. AMI JEUNESSE a pris un envol fulgurant et aujourd’hui, l’organisme vient en aide aux enfants dans le besoin qui fréquentent les écoles des deux conseils scolaires francophones de la région d’Ottawa. La Coopérative AMI JEUNESSE est très heureuse de ses réalisations. En très peu de temps, elle a réussi à aider un nombre impressionnant d’enfants grâce au travail remarquable de ses nombreux bénévoles.

Monsieur Jérôme Tremblay a été le fondateur et premier président de la coopérative Ami Jeunesse de 1998 à 2012. Monsieur Marc Sarazin a succédé à la présidence de 2012 à 2013. Maintenant, le flambeau est dans les mains de Madame Joanne Chartrand.

La philosophie

 

La Coopérative AMI JEUNESSE cherche à aider directement les enfants qui vivent dans la pauvreté. Elle veut ainsi donner une chance égale à tous les enfants de nos écoles de langue française, peu importe le statut socio-économique de leurs parents.

Grâce à la collaboration du personnel des écoles des conseils catholiques et publiques de langue française d’Ottawa, AMI JEUNESSE a mis en place un processus confidentiel qui permet de venir en aide aux enfants dans le besoin.